avril 2012 marnage

 

 

Edf vient encore de montrer son mépris pour la Basse Rivière d'Ain, comme l'attestent les courbes de débit ci dessus juste au moment de l'émergence des alevins de salmonidés. Après avoir maintenu artificiellement un débit élevé, le producteur d'énergie ferme ses vannes brutalement, faisant passer le débit de la BRA de 130m3/s à 22m3/s en environ 4h. Les photos qui suivent ont été prises le 18_04-2012 sur le secteur de Villette vers 18h.

 

 

Une des innombrables flaques, un véritable piège pour la faune de la BRA.

 

 

Les gammares tournent en rond dans leur flaque espérant trouver la sortie

 

 

Vairons

 

 

truitelles

 

 

 

 

Ombret à peine éclos

 

 

Dont l'avenir sera inévitablement ceci .....

 

 

 

 

 

 

Encore des gammares, dont la compensation de dérive se finit bien loin du lit de la rivière ...

 

 

Seuls les oiseaux piscivores peuvent y trouver leur interrêt, mais encore combien de temps....

 

 

Qui peut soupçonner une telle atteinte à l'environnement en observant la rivière comme ceci ou en regardant une publicité sur les vertues de l'hydroélectricité.