juinl 2013

 

 

Après un printemps pluvieux et des débits soutenus, la BRA retrouve peu à peu des eaux plus claires et un niveau plus compatible avec la pêche.

 

 

La rivière telle qu'on l'a beaucoup vue ces derniers mois: eaux hautes et colorées.

 

 

Les crues ont laissé des amas de bois après toutes les piles de ponts.

 

 

Les crues continuent de façonner le cours de l'Ain comme ici en aval de Mollon où la berge en rive droite est attaquée et où de nombreux arbres jonchent le lit de la rivière.

 

 

Et l'érosion est permanente.

 

 

Beaucoup d'eau et une végétation très dense et très verte pour un mois de juin.

Mais hélas avec de plus en plus de renouées du Japon.

 

 

 

 

Du boulot en perspective pour le Conseil Général de l'Ain qui a en charge l'entretien des ponts de la BRA.

Du bois à dégager et en arrière plan des tags aussi laids qu'inutiles et dont l'effacement coûtera cher à la collectivité.

 

 

Les harles bièvres mangeurs de poissons toujours aussi présents sur la BRA.

L'UPRA a officiellement demandé que soit procédé à la capture des jeunes (avant qu'ils soient volants) comme cela se fait en Suisse pour limiter l'impact de ces oiseaux sur les rivières à salmonidés.

 

 

7 harles adultes à Mollon ce jour là.

 

 

Et des aigrettes en grand nombre. Mais sans danger pour les ombres et les truites de l'Ain.

 

 

Un frai de chevesnes à Priay.

 

 

Sur les frais de chevesnes et de vairons, la pêche au streamer rapporte toutes sortes de prises.

 

 

Petite touche romantique dans les brotteaux de l'Ain.

 

 

La rivière baisse enfin. Ici, à Port-Galland.

 

 

Et là aux pierres plates.

 

 

Dans le cadre de la convention salmonidés qui fait suite à la convention frayères, deux jours d'essais ont eu lieu les 27 et 28 juin pour mesurer le gain obtenu en réduisant les gradients de baisse lors des éclusées EDF.

Le 27 juin: essai avec des gradients de baisse plus modérés que ceux de l'actuel cahier des charges du barrage d'Allement.

Le 28 juin: essai avec le gradient classique: 40 m3/s de baisse par heure

 

 

Durant toute la phase de baisse du niveau: des mesures régulières de retrait de la lame d'eau.

 

 

Un des 4 secteurs de mesure: celui de Blyes, le plus en aval.

Les 3 autres secteurs étaient l'aval d'Allement à la hauteur de Champeillon, Pont d'Ain et Pont de Chazey.

 

 

Durant la phase de baisse: mesure de la hauteur d'eau toutes les 5 mn. Ici à pont de Chazey.

 

 

Petit rappel d'importance pour tous les pêcheurs opérant sur les No-kill : LA PECHE SE PRATIQUE SANS ARDILLON.

Merci pour les truites et les ombres.

 

 

Et des ombres, en voilà pris le 29 juin sous la pluie en sèche.

 

 

De retour dans son élément.

 

 

La Bienne monte à 90 m3/s ce 29 juin au soir. La BRA devrait donc reprendre de l'eau durant la 1ère semaine de juillet. La température de l'eau était de 16°c le 28 juin à pont de Chazey.

Les salmonidés de la BRA devrait enfin passer un été tranquille.