2014 Juillet

 

 

Le printemps a été bien avare de précipitations, et il aura fallu attendre début juillet pour avoir de l'eau en quantité significative, à l'heure actuelle la rivière a largement dépassé les 600 m3/s.

les basses eaux ont été l'occasion de délaisser les salmonidés pour s'intéresser aux autres habitants de la rivière et des lônes. Ils sont nombreux et hélas un nouvel habitant est maintenant observé sur la rivière, il s'agit du silure. Si vous en capturer un, ne le remettez pas à l'eau.

 

 

un barbeau friand de vairons.

 

 

Un brocheton qui a surement fait ventre d'un rotengle imprudent.

 

 

 

Le rotengle, le poisson ideal pour faire ses premières armes à la pêche.

 

 

Dans les lônes, la surprise est toujours au rendez-vous!

 

 

 

comme cette belle tanche aux lèvres pulpeuses, qui n'a pas résisté à une nymphe.

 

 

La rivère à 150 m3/s, en début de crue, le soulagement après un printemps extremement sec.

 

 

Seul le coup du soir, permet d'admirer quelques truites devenues très farouches après 4 mois de basses eaux.

 

 

une truite en robe de soirée!

 

 

Les ombres sont à nouveau très présents sur la rivière, évitez de les sortir de l'eau pour la photo, cette manipulation peut leur être fatale.

 

 

en début de crue les gros chevesnes sont de sortie.