Mi Avril

 

 

La dernière semaine de pêche a été marquée par une crue à 400 m3/s qui a permis à la rivière de retrouver des fonds plus propres.

Même si depuis la région n'a pas été particulièrement arrosée, truites et ombres ont enfin retrouvé des conditions plus propices, qui devraient leur permettre de se refaire une santé.

Nos gardes ont déjà sérieusement entamé la régulation des cormorans, pour éviter que des groupes élisent domicile sur la rivière.

La découverte d'une loutre victime d'une collision avec un véhicule sur une route en bordure de la rivière, vient confirmer la présence de cette espèce emblématique sur la basse rivière d'Ain. L'ONCFS a récupéré cet animal, de la première expertise, il ressort qu'il s'agit d'un mâle adulte de 1,03m. Il ne s'agit donc pas d'un jeune individu souvent erratique, et cela peut laisser penser que cette espèce très discrète est installée sur la rivière. Ce genre de découverte vient encore attester de la grande richesse de la basse rivière d'Ain, un milieu exceptionnel aux portes de Lyon.

Côté pêche, en dehors de la période estivale, la saison a été exceptionnelle notamment pour les ombres. Bon nombre de pêcheurs rencontrés au bord de l'eau nous ont fait part de leur satisfaction. La fréquentation de la rivière a été importante, c'est aussi l'occasion de rappeler que la gestion actuelle ne peut être poursuivie qu'avec le soutien des pêcheurs et que la meilleure façon d'encourager cette gestion c'est de prendre son permis à l'AUPRA!

 

 

 

 

La rivière à l'aval du pont de Blyes à 400 m3/s.

 

 

Un arbre bien "pelé" lors de la crue à Pont de Chazey.

 

 

La renouée a fini de fleurir, les graines iront participer à la colonisation d'autres berges. Une plante très envahissante, qui a plus d'une corde à son arc pour gagner du terrain...

 

 

La Loutre, un imposant animal, hélas mort, mais qui atteste sans doute de la présence de cette espèce sur la rivière.

 

 

Détail de la patte de cette excellente nageuse.

 

 

Un ombre très typique de la BRA, avec la dorsale bleue.

 

 

La dorsale très colorée, trahie parfois leur présence quand les pêcheurs les recherchent à vue.

 

 

Quelques truites du printemps pour rêver pendant l'hiver!

 

 

 

 

Si les salmonidés ont maigri cet été, ce n'est pas le cas des chevesnes!

 

un poisson de rêve...